Mesure de l'INR et surveillance
du traitement anticoagulant




  Surveillance du traitement AVK par automesure de l'INR
 


 
Que veut dire INR ?
Comment mesure-t-on le taux d’INR ?
 
Peut-on mesurer soi-même son taux d’INR pour surveiller son traitement ?
 
Qui doit ajuster la dose d’anticoagulant ?
 
Posez vos questions à notre équipe médicale








 
Que veut dire INR ?
   

L’INR est un chiffre qui décrit l’efficacité du traitement anticoagulant de la famille des antivitamines K. INR est l’abréviation du terme anglais « International Normalized Ratio », c’est-à-dire « rapport normalisé international ». La valeur habituelle de l’INR chez le sujet non traité est de 1. Votre médecin doit vous préciser entre quelles valeurs d’INR vous devez vous trouver pour être bien traité. Cette valeur dépend de la maladie et de la personne traitée.

Ce qu’il faut retenir Le chiffre d’INR est obtenu à partir de l’analyse d’un échantillon de sang. L’analyse se pratique habituellement dans un laboratoire de biologie médicale. La prise de sang est effectuée soit à l’hôpital, soit au laboratoire, soit à domicile par une infirmière. Dans certain cas, le patient peut effectuer lui-même cette analyse : c’est l’automesure de l’INR.

Ce qu’il n’est pas nécessaire de savoir La définition scientifique de l’INR est : « INR – mode d’expression standardisée du temps de Quick destinée à remédier aux variations dues aux différentes thromboplastines utilisées par les laboratoires d’analyse. L’INR est définie par la formule suivante : temps de Quick du malade/temps de Quick du témoin, ce rapport étant élevé à la puissance ISI (Indice de Sensibilité International). »





 
Comment mesure-t-on le taux d’INR ?
     

En pratique courante, le dosage de l’INR est effectué dans les laboratoires de biologie médicale qui sont équipés pour ce faire. Le médecin donne au patient une ordonnance pour effectuer cette analyse qui nécessite une prise de sang.

Il existe des appareils permettant de doser soi-même son taux d’INR, comme un patient diabétique mesure lui-même son taux de sucre sanguin en se piquant au bout du doigt.






 
Peut-on mesurer soi-même son taux d’INR pour surveiller son traitement ?
   

L’intervention du laboratoire reste nécessaire. Surveiller soi-même son traitement n’est possible qu’en collaboration avec des centres spécialisés, tels qu’ils en existent en Italie, en Suède ou en Allemagne. En France, des essais cliniques sont en cours et la technique devrait se diffuser progressivement.

En pratique courante, les mesures sont effectuées par des laboratoires de biologie médicale. Les résultats sont interprétés par le médecin traitant qui détermine la dose du médicament.

Le 24 juin 2008 le journal officiel a fait part de l'accord des autorités pour l'automesure de l'INR pour les enfants porteurs de valves cardiaques.Pour lire l’arrêté relatif à l’inscription du dispositif d’automesure de l’INR, cliquez-ici






 
Qui doit ajuster la dose d’anticoagulant ?
     

Idéalement, le médecin qui vous connaît le mieux, éventuellement celui qui a prescrit le traitement initial.

Cependant, il arrive souvent que le malade et/ou son entourage ait connaissance des résultats du dosage d’INR avant le médecin traitant. Cette situation peut, dans certains cas précis (par exemple, impossibilité de contacter un médecin) amener le patient à modifier les doses du traitement. Ceci n’est possible qu’en suivant les instructions précises que le médecin aurait données au préalable. Cette marge d’autonomie du patient renvoie à la nécessité d’une bonne information et d’une bonne éducation. Si, les résultats ne sont pas compris dans limites (bornes) fixées, il faut contacter d’urgence un médecin. Vous trouverez sur notre site un quiz pour tester vos connaissances. Ce didacticiel a été réalisé avec le soutien de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé) que nous remercions.

 






  Posez vos questions à notre équipe médicale
   

L’équipe médicale d’automesure.com® vous invite à poser vos questions. Elles nous permettront d’enrichir les informations que nous mettons à votre disposition sur ce site. Merci de noter que conformément aux recommandations du Conseil national de l’Ordre des médecins, nous n’effectuons aucune consultation médicale par Internet. Pour faciliter le traitement des réponses, pensez à mentionner “INR” en titre de vos courriels.

 

  Nous écrire à automesure.com






 

Rubrique réalisée sous la direction des Professeurs Joël Ménard et Jean-Noël Fiessinger
Santé publique et informatique médicale, Faculté de Médecine Broussais Hôtel-Dieu,
15, rue de l’École de Médecine 75006 Paris.
Rédaction : Dr Nicolas Postel-Vinay, Dr Isabelle Colombet, Pr Joël Ménard.
Hôpital Européen Georges Pompidou.

Hôpital Européen Georges Pompidou 75015 Paris
Rédaction automesure.com®, septembre 2008.