Attention arnaques !

Application smartphone pour mesurer sa tension juste avec son doigt et sans besoin de tensiomètre ?


 

 

Nos smartphones veulent tout mesurer !  Même notre pression artérielle et cela sans équipement spécial ... Que penser de cette nouveauté ?


Pour mesurer sa tension artérielle, il est nécessaire de disposer d’un tensiomètre, aussi appelé manomètre. Cet appareil équipé d’un brassard gonflable qui entoure le bras (ou le poignet) a été inventé à la fin du XIX e siècle et tous les médecins du monde l’utilisent. Depuis les années quatre vingt, les tensiomètres sont devenus faciles à utiliser par les patients eux-mêmes grâce aux autotensiomètres électroniques dits « tensiomètres oscillométriques » (qui sont aussi utilisés par les médecins). Depuis 2006, leur vente en France est soumise à un contrôle de qualité dans le cadre du marquage CE. Depuis 2011, certains de ces tensiomètres sont directement connectés à un smartphone. Les meilleurs d’entre eux ont passé des tests vérifiant leur qualité leur permettant d’être classés comme « dispositif médical » (medical device en anglais) ce qui est un gage de qualité. Ceux là, sont équipés d’un brassard s’enfilant autour du bras ou du poignet sachant qu’il est préférable de choisir un tensiomètre s’adaptant autour du bras).

Dans l'état actuel des connaissances, seul un manomètre relié à un brassard permet la mesure de pression artérielle. Mais depuis 2014, une nouvelle façon de mesurer sa pression artérielle est proposée par l'application « instantbloodpressure ». Et cela sans tensiomètre ! Un gadget ?



Comment cela marche ?

La mesure de la tension juste en posant le bout du doigt sur la caméra de smartphone ? Le site internet proposant cette application ne comporte que très peu d’informations. Nous supposons qu’il s'agit d'utiliser les accéléromètres du smartphone pour détecter la contraction cardiaque, et la caméra sert à détecter l'arrivée du flux sanguin dans le doigt. Plus la pression artérielle est basse, moins les artères sont pressurisées, plus elles sont souples et plus ce temps est long. Il est vraisemblable que les promoteurs de cette application ont calibré ces temps de transit en termes de pression artérielle. Mais nous n’en savons pas plus. Cette toute nouvelle technique semble intéressante et ses bases physiques paraissent rationnelles.  Mais ... peut –on s’en servir d’un point de vue médical.

 

Peut-on s’en servir à des fins médicales ?

La réponse actuelle est clairement NON.  Nous ne savons rien de la fiabilité de cette technique. D’ailleurs, le fabricant (Aura Labs, inc) précise bien sur son site internet que ce dispositif n’a pas été validé et qu’il ne peut pas être considéré comme dispositif médical. Sur son site, il présente son application comme dédiée à un « usage récréatif et non médical ». Il est donc totalement prématuré de recommander cette technique de mesure en absence de données tangibles sur la validité de la calibration.

   
  <<< Retour à la rubrique Attention Arnaques !


 

Source : automesure.com (rédaction Drs Pierre Boutouyrie et Nicolas Postel-Vinay – Hôpital européen Georges Pompidou – Paris). Avril 2015