Santé connectée

 
 

Echecs et difficultés de la santé connectée

   
 
   
 

Smartphone Med Apps et calcul des doses d’insuline :
le compte n’est pas bon

 

Il est dans l’air du temps d’affirmer que les applications médicales pour smartphones (Med Apps) pourront aider les patients diabétiques à mieux gérer leur maladie chronique. L’offre des applications smartphones en ce sens est d’ailleurs très nombreuse. Mais la quantité n’est pas synonyme de qualité. C’est ce que démontrent des auteurs anglais (Huckval et al.) au travers d’un examen systématique des calculateurs de doses d’insuline disponibles sous forme d’applications smartphones en langue anglaise publiée dans BMC Medicine (mai 2015). Cette étude relève que sur 46 calculateurs de doses d’insuline seules 30% expliquent leur fonctionnement et notamment leur mode de calcul. La grande majorité (91%) n’a pas fait l’objet d’une validation et plus de la moitié utilisaient une terminologie ambiguë. Selon ces auteurs, la majorité de ces calculateurs disponibles sous forme d’applications smartphones n’apporte aucune protection aux patients et peut même activement contribuer à l’administration de doses inappropriées voire même erronées d’insuline. Il peut s’ensuivre des surdosages catastrophiques (c’est le terme même des auteurs) ou alors des effets néfastes plus insidieux résultant d’un contrôle sub optimal de la glycémie. Les auteurs concluent que les professionnels de santé ne devraient pas recommander ces applications sans disposer de validation.

 

Référence :
BMC Med. 2015 May 6;13(1):106. doi: 10.1186/s12916-015-0314-7.
Smartphone apps for calculating insulin dose: a systematic assessment.
Huckvale K1, Adomaviciute S2, Prieto JT3, Leow MK4,5,6, Car J7,8.

Pour en savoir plus : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=smartphone+apps+calculating+insulin

 

Rédaction Dr. Nicolas Postel-Vinay. Juin 2015. automesure.com©