En débat


 

en-debat

   
Télémédecine et surveillance des apnées du sommeil : vers un problème éthique ?
   
 

La télémédecine permet une surveillance très étroite des patients. Dans le cas du traitement du syndrome d’apnée du sommeil (SAOS) les autorités de santé en font un instrument ouvrant la voie à un déremboursement des patients dont la non observance est démontrée.

   

Télé-observance et déremboursement 

   
 
   
 
   

Premières inquiétudes : la télémédecine mélange t-elle l’huile et l’eau ?

   
 
 
 
 
 
- Big Brother pénalise les patients (Le Monde Novembre 2013). Lire au format pdf, lire au format html
  - Le point de vue du Dr Dany Baud, chef de service de Pneumologie à Chevilly Larue (Janvier 2014)
   
 
   
  14 février 2014 : le Conseil d’Etat suspend la télésurveillance
   
  - « Le raisonnement a été surtout comptable et hypocrite » Dr Francis Martin article paru dans "La voix des Airs ", revue de la FFAAIR; Mars 2014
   
  - « Il faut donner une place accrue au point de vue des patients » Dr Nicolas Postel-Vinay paru dans "La voix des Airs ", revue de la FFAAIR; Mars 2014
   
 

Rédaction site automesure.com © – actualisation Mars 2014