Santé connectée

 
 

Echecs et difficultés de la santé connectée

   
 
 

Il ne faut pas croire que le développement de la santé connectée soit toujours facile. A partir d'exemples précis, nous analysons les difficultés parfois rencontrées. Le but de cette rubrique est de montrer qu'il ne faut pas croire naïvement ceux qui prétendent que la technologie permet de résoudre toutes les difficultés de la prise en charge des patients. Le proverbe dit que "l'architecte cache ses erreurs sous le lierre et le médecin sous la pierre". L'équipe d'automesure, quant à elle, entend faire le contraire.

   
  • Un oxymètre de pouls connecté pour les asthmatiques ? Non merci
   
 

• Menace de piratage informatique sur des pompes à perfusion

  Lire
   
 

• Smartphone Med Apps et calcul des doses d’insuline : le compte n’est pas bon

  Lire
   
 

•  Télémonitoring et exacerbation de BPCO; une déception riche d'enseignement (Info Respiration - décembre 2013)

Accès à l'article

   
 

• Téléphonie mobile pour suivre les asthmatiques : pas mieux que le carnet papier, et plus cher (BMJ 2012).

Lire l'article

   
 

• Réagir

 

Vous avez connu des déconvenues avec des expériences de télémédecine ou des appareils de santé connectée ? Vous pouvez nous les signaler en nous écrivant : automesure@gmail.com


 

©automesure.com Actualisation Janvier 2016