Validation française du Tym Test : Mai 2012


perte-de-memoire

 

Une version française du TYM test a été développée par automesure.com en lien avec son concepteur le Dr Jeremy Brown (Cambridge – Grande Bretagne). Les premiers résultats ont été présentés à la 11ème Réunion Francophone sur la Maladie d’Alzheimer et les syndromes apparentés (Toulouse – 24 mai 2012) et publié dans le Journal « Maladie d’Alzheimer Recherche et Pratique clinique ».

Nous présentons ci le résumé de ce travail réalisé par Nicolas Postel-Vinay, Olivier Hanon, Pierre Clerson, Jeremy Brown, Jean-Jacques Péré et Joël Belmin avec l’aide de Joël Ménard.

 


 
memoire-alzheimer


 

   

Titre :
Intérêt d’un auto-questionnaire (TYM Test) pour le repérage des troubles cognitifs, chez les patients présentant une plainte mnésique adressés en « consultation mémoire ».

 

 

 
   

Introduction

Le Test Your Memory Test (TYM test) [BMJ 2009] est un nouvel outil explorant différentes fonctions cognitives, qui peut être administré par le patient (auto administration) ou son entourage. Il comprend 10 questions pour un score maximal de 50. Plus le score est bas, plus les capacités cognitives sont altérées. Il a été proposé pour le repérage des patients déments. Une version française du TYM test a été développée. Nous présentons ses propriétés métrologiques et psychométriques.

 

Matériel et Méthodes
L’étude a été réalisée dans 5 centres mémoire experts auprès de primo-consultants ambulatoires rapportant une plainte mnésique. Dans le cadre d’une « consultation mémoire », le TYM test a été administré avant tout autre test de dépistage et avant le bilan mémoire (consultation médicale spécialisée, tests neuropsychologiques, imagerie cérébrale, biologie)  sans que son résultat ne soit transmis aux professionnels en charge d’établir le diagnostic de trouble cognitif. La validité concurrente du TYM Test a été étudiée versus le MMSE (version Greco), le MIS (Memory Impairment Screen),, le CODEX et la Geriatric Depression Scale (GDS). La cohérence interne a été évaluée par l’alpha de Cronbach (α) et la reproductibilité inter-cotateurs par le coefficient de corrélation intra-classe (ICC). Les performances du TYM pour le diagnostic de démence ont été évaluées par la sensibilité, la spécificité, les rapports de vraisemblance (RV) positifs et négatifs, les valeurs prédictives positives (VPP) et négatives (VPN). Le seuil optimal a été déterminé par régression logistique et courbe ROC.

 

Résultats
Deux cent un patients (77±10 ans, 68.2% de femmes, 49% de niveau baccalauréat ou au delà) ont rempli le TYM test et ont été évalués par un médecin spécialisé. Seuls 26 patients (13 %) ont eu besoin d’une aide modérée ou majeure pour remplir le questionnaire, d’autant plus souvent qu’ils étaient âgés, que leur niveau d’études était faible ou qu’ils étaient déments. Le diagnostic de démence a été porté chez 68 patients (dont 48 démences de type Alzheimer) ; 46 patients n’avaient aucun trouble cognitif, 22 un MCI non amnésique, 68 un MCI amnésique.. Le score du TYM test s’établissait à 43.5±6.6/50 en l’absence de trouble cognitif et à 30.9±7.6 en cas de démence (p<0.0001). Le score était corrélé à l’âge (corrélation inverse) et au niveau d’études (corrélation positive). La reproductibilité inter-cotateurs (ICC 0.99) et la cohérence interne (α=0.83) étaient excellentes. Le score TYM était corrélé au MMSE (r=0.78), au MIS rappels libres (r=0.51), au MIS rappels différés (r=0.54) mais pas au score GDS (r=-0.03) ; il était d’autant plus faible que la probabilité de démence calculée par le CODEX était élevée (p<0.0001). Un score TYM£39 permettrait de suspecter la démence avec une sensibilité de 0.90 et une spécificité de 0.70, soit, dans ce groupe, un RV positif de 2.98 [1.59-5.59] et un RV négatif de 0.15 [0.07-0.31], une VPP de 0.60 et une VPN de 0.93.

 

Discussion

La version française du TYM test démontre des propriétés métrologiques intéressantes pour contribuer au repérage des démences dans cette population et présente l’avantage sur les outils existants de pouvoir être administré en quelques minutes par le patient lui-même ou toute personne de son entourage. Il reste à étudier en médecine générale, à quelles conditions le TYM test pourrait être un outil d’aide à la décision pour les médecins traitants orientant les patients se plaignant de troubles mnésiques pour un avis spécialisé.

 

 


Nicolas Postel-Vinay physician Hypertension unit, Hôpital Européen Georges Pompidou, 20 rue Nicolas Leblanc 75015 Paris, France B Hanon professor Department of Geriatry, Hôpital Broca, 75013 Paris, France P Clerson physician, Orgamétrie biostatistiques, 59100 Roubaix, France J Brown physician Department of Neurology, Addenbrooke's Hospital, Cambridge CB2 2QQ J, England, J Ménard université René Descartes , JJ Péré ; Novartis, J Belmin professor, Department of geriatrics, Hôpital Charles Foix and university UPMC, 94200 Ivry sur Seine, France
Correspondence to: N Postel-Vinay automesure@noos.fr

 


 

Mise en ligne : mai 2012 par Nicolas Postel-Vinay pour automesure.com. Ce travail a été possible grâce à l’Association Rivages, la société Orgamétrie et un soutien de Novartis.